Visite du porte-avions Charles De Gaulle : retour sur une journée exceptionnelle

18/06/2015

 

   « Gigantesque, imposant, unique, fascinant… », les superlatifs étaient au rendez-vous jeudi 4 juin 2015, alors que Diplo’Mates embarquait, accompagné de 30 étudiants, à bord du Porte-avions Nucléaire Charles De Gaulle.

 

  Véritable étendard de la diplomatie française ( notre infographie sur le CDG ici ), le navire était de retour en rade de Toulon pour une période de ravitaillement, suite à ses 127 jours de mission dans l'océan Indien et dans le golfe Persique contre le groupe État islamique en Irak. Une halte que Diplo’Mates avait coché sur son calendrier il y a de cela plus de deux mois, afin de proposer aux étudiants un événement hors du commun : la visite du seul Porte-avions nucléaire hors Etats-Unis, le Charles De Gaulle. 


Récit d’une journée exceptionnelle à travers deux témoignages d’étudiants.

 

 


5h30 : On the road again !

 

« Il se peut qu’à 5 h 30, après à peine quatre heures de sommeil, mon esprit embrouillé se soit plongé dans l’épaisseur d’un demi-sommeil. Mais ce qui est certain, c’est qu’il s’éveilla à l’annonce suave d’un petit déjeuner copieux sur une aire d’autoroute, quelque part entre Lyon et Toulon. Début bien trivial d’une journée riche, mémorable, et unique. » Marie, étudiante EMLYON

 

Arrivée des étudiants sur la base militaire de Toulon

 

 

11h :  Bienvenue à bord moussaillons 

 

« Le Charles de Gaulle nous ouvrit ses portes vers onze heures, et après un court film de présentation nous eûmes l’honneur et le privilège d’embarquer pour une visite guidée du célèbre porte-avions. De la piste d’appontage à la cabine de commandement en passant par le hangar, cette dame d’acier nous  permit, un instant, d’appréhender sa puissance et sa complexité labyrinthique » Marie

 

« … un kilomètre plus tard, nous traversions le quai ultra-sécurisé d'un CDG sur son 31. Je l'aimais déjà. Les filles aussi, car la beauté du capitaine était sans égale.
La visite dura presque 2 heures, durant lesquelles nous avons monté et descendu près de 15 étages en échelles, visité les postes de commandement, le hangar, la plateforme de lancement, les zones de détente et les couloirs, si publics mais si secrets à la fois. Quelle dose de patriotisme et de fierté... la visite fut trop courte pour des passionnés (des vrais!) pleins de questions. » Simon, étudiant EMLYON

 

Un veritable labirynthe d'acier que les étudiants ont parcouru pendant près de deux heures

 

Et une parade sur le pont pour terminer, une !

 

 

13h : rationnement collectif

 

La pause déjeuner fut l’occasion pour les étudiants de débriefer sur la visite. Un repas copieux était au programme, le tout dans un charmant parc proche de la base.

 

 

14h : tout le monde sur le pont – acte II

 

« En touristes avertis, nous quittâmes la diplomatie et la guerre pour flâner sur le port, et embarquer dans un bateau pour une visite de la rade qui nous en apprit davantage sur l’histoire de la ville. » Marie

 

« Puis il fut l'heure d'aller visiter la rade en bateau. Seulement 10 minutes à pied avant de monter à bord d'un bateau que nous n'avons même pas attendu. Que demande le peuple ?  Visite passionnante, découverte de la rade et d’autres vaisseaux de la Marine Nationale Française. » Simon

 

« On put remarquer les bouches béantes de touristes parisiens, en visite en province, traduisant l’admiration et l’envie de pénétrer les mystères du bâtiment de guerre. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir eu droit à une visite privée du Charles de Gaulle... » Marie

 

 Visite de la rade de Toulon sous un soleil radieux

 

 

16h : « Des Hommes à la mer ! »

 

« Nos corps éreintés par un voyage en car et trop peu de sommeil purent ensuite se prélasser, étendus dans la chaleur d’une plage toulonnaise. Certains même s’aventurèrent à goûter cette mer amère qui pour nous n’était alors plus que la complice de nos divertissements insouciants. Opaque, chaude et accueillante, glu luisante qui se mêlait sur nos corps trop blancs -et désormais bien trop rouges - au sable brûlant, elle nous fit oublier qu’elle peut parfois être le cruel lieu de jeux de puissances. » Marie

 

Fin de journée sous les palmiers pour les étudiants

 

 

19h : retour au QG

 

« Le retour se fit dans la bonne humeur, tous conscients de la formidable opportunité que nous avions eue de visiter un tel bâtiment et ravis de la parfaite organisation de cette journée. Reste à remercier vivement l’équipage du Charles de Gaulle pour nous avoir ouvert les portes du fleuron de la Marine. A remercier chaleureusement toute l’équipe de Diplo’Mates grâce à qui nous avons pu vivre cette expérience unique. A remercier, plus particulièrement, ceux de l’équipe qui grâce à leurs idées, esprit d’initiative et intérêt pour la diplomatie et la Marine, ont rendu cette journée possible. » Marie

 

 

 

 

 

Please reload

SUIVEZ-NOUS
NE MANQUEZ RIEN
ARTICLES RÉCENTS
Please reload

NOS PARTENAIRES
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Diplo'Mates

L'équipe

A propos

Nos actions

Journalisme

Blog

Weekly Diplo

Infographies

© 2018 by DIPLO'MATES | diplomates@em-lyon.com

Diplo'Mates, association étudiante géopolitique

Diplo d'Or

Le concours

Edition 2017

Edition 2018

Edition 2019

Evénements

MUNs

Visites

Conférences

Tables-rondes

Contact

Nous contacter

Devenir partenaire